Culture catalane

À Canohès, la langue et la culture Catalane sont parties prenantes de l'identité de notre village. nous avons signé, avec le Conseil Général et la Région une « Charte en faveur de la langue et de la culture catalanes ». Nous avons initié des cours de catalan pour adultes, qui connaissent un succès certain.
sardane-23 juillet

jouets

LES JOGUINES

En Miquel té moltes joguines i les tracta molt bé. No sap, però, que a la nit aquestes joguines s’animen i tenen una vida pròpia.

Quan el son porta en Miquel al país dels somnis, els soldats surten del cofre, en ordre dos per dos, i fan maniobres de campanya. Tancs i camions segueixen, llestos per a la batalla.

Vet aquí el vaquer en el seu cavall trastornant les maniobres. Es prepara pel rodeo que espera guanyar encara una vegada, i ho enderroca tot al seu pas.

Però aquí venen els indis que volen atacar el Fort Alamo i provoquen el desgavell dins el territori. Afortunadament, les Túnidues Blaves saben com tractar amb el indis i aconsegueixen calmar a totohm. Tot acaba al voltant de la foguera fumant la pipa de la pau.

Els cotxes es preparen per competir a les 24 hores del Mans. La cursa és difícil, cal evitar la cadira, les sabates, la cartera… La carrera acaba invariablement sota el llit on hi ha els pàdocs. El guanyador rep el premi de mans de l’astronauta que acaba d’arribar del planeta Mart on ha participat a la instal-lació d’una colònia de científics voluntaris.

En un racó de l’habitació, el barrufet llaminer prepara un pastis de nata, però a la fi, el barrufet bromista se les ha enginyat per ficar-hi un petard que, aviat, fa explotar el pastis. Generalment, s’acaben barallant però n’hi ha prou que en Gargamel tregui el cap perquè tots s’uneixen per combatre el dolent.

El cotxe de policia i el camió de bombers posen un punt final a la baralla i en Gargamel, derrotat, fuig com sempre.

Al matí hi ha un desordre total. De preça, de preça, cal reordenar l’habitació abans que la família es desperti.

Els soldats, en ordre dos per dos, tornen al cofre. Indis, vaquer i cavalleria segueixen amb l’astronauta. Els barrufets, dispersos, pugen per totes bandes. L’os de peluix, caigut del prestatge, puja dificilment. Els cotxes tanquen la marxa i quan la mare ve a despertar en Miquel, tot aquest petit món ha recuperat el seu lloc i espera amb calma que el ninet vingui a jugar amb ells.

Paquita Sanchez

 

LES JOUETS

Miquel a beaucoup de jouets qu’il prend bien soin de ranger avant d’aller se coucher. Cependant, il ne sait pas que, la nuit, ses jouets ont une vie propre.

Quand le sommeil emmène Miquel au pays des songes, les jouets s’animent. Les soldats sortent du coffre, en rang par deux, et font les manœuvres de campagne. Les tanks et les camions suivent en ordre de bataille, prêts pour l’affrontement.

Le cow-boy sur son cheval vient perturber le combat car il s’entraîne pour le prochain rodéo qu’il pense bien gagner une fois encore et il renverse tout sur son passage. Mais voici venir les indiens qui veulent investir Fort Alamo et sèment la pagaille dans le territoire. Heureusement, les Tuniques Bleues, qui savent s’y prendre avec les indiens, arrivent à calmer les belligérants et tout se termine autour d’un feu de camp en fumant le calumet de la paix.

Les voitures se préparent à concourir aux 24 heures du Mans. Le parcours est rude car il faut éviter les chaises, les chaussures, le cartable… La course se termine invariablement sous le lit où se trouvent les paddocks. Le vainqueur se voit remettre le prix par l’astronaute qui vient juste d’arriver de la planète Mars où il a participé à l’installation d’une colonie de scientifiques bénévoles.

Dans un coin de la chambre, le Schtroumpf Gourmand prépare un gâteau à la crème mais, à son insu, le Schtroumpf Farceur s’est arrangé pour y glisser un gros pétard qui ne tarde pas à faire voler en éclats le beau gâteau. Généralement cela se termine par une bagarre générale mais il suffit que Gargamel pointe son nez pour que tous s’unissent et combattent le méchant.

La voiture de police, aidée par le camion des pompiers met fin à la bagarre et Gargamel fuit, défait une fois de plus.

Au petit matin, le désordre est total. Vite, vite, il faut remettre la chambre en état avant le réveil de la maisonnée. Les soldats, toujours en rang par deux regagnent leur coffre, indiens, cow-boys et cavalerie suivent avec l’astronaute. Les schtroumpfs éparpillés, grimpent de tous les côtés. Nounours, tombé de son étagère remonte péniblement à sa place. Les voitures ferment la marche et quand maman vient réveiller Miquel, tout ce petit monde attend sagement le moment où le petit garçon viendra pour jouer ensemble.

Paquita Sanchez

 

Présentation d’un évènement de la Culture Catalane à Canohès : La Vetllada Catalana – Soirée Catalane

El disabte 15 de Novembre, a les nou de la nit, a la sala « Claude Nougaro » es va desenvolupar la tradicional « Vetllada Catalana », conjuntament organitzada pel coral « Les Veus de la Prada » i la comissió d’animació de l’ajuntament.
En primer lloc, Pere Manzanares, el molt conegut animador de Radio Arrels, va actuar el seu espectacle, « Esquitxos de llengua ». Mesclant humor i poesia, va saber captivar el pùblic.
Després el coral « L’Estudiantina d’Illa », dirigida pel Julien Selva, ens va encantar amb el seu repertori de cants tradicionals.
Per fí, « Les Veus de la Prada » van presentar el seu nou programa, dins undomini cultural particular, gràcies al treball de recerca del seu cap de cor, la Maria Sanchiz.
Tots els cantants van cloure la vetllada interpretant l’himne català, « Els Segadors ».

Le samedi 15 Novembre à 21 heures, salle Claude Nougaro, s’est déroulée la traditionnelle « Vetllada Catalana » organisée par la chorale « Les Veus de la Prada » et la commission municipale d’animation.
Tout d’abord, Pere Manzanares, le très connu animateur de Radio Arrels, a présenté son spectacle, « Esquitxos de llengua ». mêlant humour et poésie, il a su captiver la salle.
Ensuite la chorale « L’Estudiantina d’Illa », sous la baguette de Julien Selva, nous a régalé de son répertoire de chants traditionnels.
Enfin, « Les Veus de la Prada » ont présenté leur nouveau programme, dans un domaine culturel particulier, grâce au travail de recherche de leur chef de chœur, Marie Sanchiz.
L’ensemble des choristes a clôturé la soirée en interprétant l’hymne catalan, « Els Segadors ».