Sécurité

Parce que la notion de "Sécurité" se doit d'être observée sous plusieurs angles, il est nécessaire d'apporter une réponse adaptée à la demande des habitants. Visites de terrain, réceptions des administrés, médiations, rencontres avec les services de l’État et parfois, malheureusement, demande de sanction font le quotidien de l'adjoint en charge de la sécurité, afin de préserver la tranquillité publique.

 

En France, la sécurité est considérée comme la première des libertés, car elle conditionne l’exercice de toutes les libertés reconnues aux citoyens.
Dans une ville de plus de 5000 habitants qui a changé ces dernières années de physionomie, la sécurité au sens large du terme est un enjeu important. Une analyse quasi-quotidienne des problèmes rencontrés par les administrés se doit d’être réalisée, afin de trouver les réponses adaptées à la préservation du bien être des citoyens et d’un cadre de vie agréable.
Il s’agit, en effet, d’une priorité pour la municipalité qui met tout en œuvre avec les moyens humains et matériels qu’elle possède, pour garantir aux administrés une réponse adaptée à leur préoccupation.

Police municipale

PMNotre police municipale, au quotidien assure des actions de prévention, de renseignements, et de surveillance. Elle conseille, rappelle les règlements, signale un dysfonctionnement.
Elle garantit notre sécurité. Elle réprime les excès de vitesse et les stationnements abusifs. La police municipale enquête sur les délits en étroite collaboration avec la gendarmerie du Soler.

Police municipale :

Annexe Mairie,
1 rue de la Mairie
Tél. 04 68 54 97 54.
Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 16h à 18h.
En cas d’absence, vous pouvez joindre les agents sur les téléphone portables de 7h30 à 11h30 et de 15h30 à 18h30,
Tél. 06 18 80 05 17
Tél. 06 27 27 26 99

Contactez la mairie par mail : policemunicipale.canohes@orange.fr

Agents de surveillance de la voie publique (ASVP)

Deux agents de la voie publique, agréés par le procureur de la république et assermentés par le juge du tribunal d’instance, sillonnent la ville à vélo (du lundi au samedi de 9h à 12h et de 16h à 20h)
Leur présence, au quotidien, dans chaque quartier rassure les habitants et prévient les actes malveillants. Leur objectif est d’être à la disposition de la population, enregistrer toutes demandes ou observations, renseigner, avertir la police municipale d’éventuels problèmes. Facilement reconnaissables avec leur VTT, vous pouvez facilement les contacter, lors de leurs nombreuses patrouilles dans la ville.

Lutte contre l’insécurité routière

Sur le plan informatif :

Depuis 2009, les conducteurs peuvent accéder à leur solde de points via le site sécurisé https://tele7.interieur.gouv.fr Cette information gratuite est accessible pour tous les titulaires d’un permis de conduire quelque soit sa catégorie.

Sur le plan pédagogique :

Les stages de sensibilisation au risque routier, dit « stages de récupération de points » sont un rendez-vous citoyen pour tous ceux qui partagent l’espace routier et qui souhaitent conserver leur titre de conduite à l’issue d’infractions répétées. Des stages sont régulièrement organisés à proximité de Canohès. Pour plus d’informations rendez-vous sur le site www.permisapoints.fr

Vidéo portection

1ère phase :

videosurveillance-phase1Dès cette année, à la suite du diagnostic mené par le référent de sécurité de la Gendarmerie Nationale durant le dernier trimestre 2013 sur les points sensibles de la commune, quatorze caméras réparties entre le Point Information Jeunesse et le nouvel Hôtel de ville seront installées.
Ce dispositif essentiellement constitué de caméras fixes aura pour effet de dissuader des actes de vandalisme sur les édifices communaux, des vols dans les commerces au moyen de voitures-béliers et d’intrusions à l’intérieur des bâtiments publics.
cliquez sur l’image pour zoomer

2ème phase :

camera-phase2Pour compléter ce déploiement destiné à sécuriser au mieux la ville et tendre à diminuer les actes malveillants sur son territoire, une nouvelle étude sera lancée d’ici fin 2014, toujours en liaison avec les services de l’État.
Il s’agira de cibler les lieux publics au niveau desquels se produisent habituellement ou sont susceptibles de se commettre des infractions à la loi pénale voire des incivilités susceptibles d’engendrer des troubles à l’ordre public.
Parallèlement, et en vue de contrecarrer les intentions de nuire sur toute l’étendue de la commune, les entrées et sorties principales de celle-ci seront également rapidement sécurisées.
cliquez sur l’image pour zoomer

Mise en place d’un réseau de solidarité citoyenne

Que sera ce réseau?

solid-citoyenneRevêtant la forme d’un réseau de solidarité de proximité, la démarche consistera à associer la population à la sécurité de son propre environnement en lien avec les acteurs locaux (forces de l’ordre de l’État, Police municipale). Ce réseau de « citoyens sentinelles » ou référents des communautés « voisins vigilants » sera structuré autour de secteurs dont le périmètre pourra correspondre à tout ou partie d’un lotissement, d’une rue ou autres limites communales restant encore à déterminer.
Deux ou trois « citoyens-sentinelles » ou référents de quartier seront en relation directe avec la police municipale et la gendarmerie auprès desquelles ils transmettront les informations reçues des habitants ayant été témoins d’une situation jugée anormale.
Le concept sera médiatisé par voie de panneaux et autocollants mettant en garde ainsi les éventuels délinquants. Il s’agit là de générer pour ceux-ci un climat d’insécurité  et de protéger ainsi la population. En aucun cas, le « citoyen volontaire », n’aura à se substituer aux forces de l’ordre.

Pour votre sécurité, ayez les bons réflexes en cas d’absence durable !

6 bons réflexes :

  • Avisez vos voisins.
  • Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance : une boîte à lettres débordant de plis révèle une longue absence.
  • Votre domicile doit paraître habité, demandez que l’on ouvre régulièrement les volets le matin.
  • Créez l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio…
  • Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence. Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne.
  • Dans le cadre des opérations « Tranquillité vacances » organisées durant les vacances scolaires, signalez votre absence à la police ou à la gendarmerie ; des patrouilles seront organisées pour surveiller votre domicile