Le nouveau restaurant scolaire inauguré

art-inau-restosco

Le groupe scolaire du village ne cesse de s’agrandir, pour le bien-être des écoliers.

Samedi 9 Septembre, Jean-Louis CHAMBON, Maire et Conseiller Départemental, entouré de son équipe municipale, a inauguré en présence des parents et des différentes partenaires dans ce projet de rénovation et d’expan- sion des écoles, le nouveau restaurant scolaire. « Cet investissement important mais ô combien nécessaire, correspond à la création de nombreuse infrastructures scolaires et périscolaires qui accueillent à ce jour près de 650 élèves dont 500 fréquentent au quotidien nos ser- vices communaux d’accueils, de loisirs et de restauration scolaire », affirme le premier magistrat de la ville. À terme, les écoles compteront 800 enfants dont 80 % déjeuneront ici, dans ce nouveau restaurant scolaire. Depuis le jour de la rentrée, 550 repas sont confectionnés par jour, sur place, avec des produits BIO et locaux.

Cela Fait partie d’un vaste projet de construction et de rénovation que nous avons entrepris avec comme principal soucis répondre à nos engagements et aux besoins des familles.

■ Un projet au cœur du village

Ainsi, ce sont près de 3 000 m2 de surfaces cons- truites, plus de 2 500 m2 de surfaces réhabilitées et rénovées. Soit un total de 5 500 m2 pensés et conçus pour les enfants selon une politique de développement durable engagée. En tant que commune Agenda 21, les élus sont restés très attentifs, pour poursuivre ces efforts en matière de dé- veloppement durable. Le choix de rénover et bâtir sur place pour redonner vie au centre du village n’était pas le chemin le plus simple. Devant ce bâtiment c’est avec un sentiment de fierté que le maire et les élus du conseil municipal mesurent le chemin parcouru.

Ce grand projet d’évolution de l’établissment scolaire comprend plusieurs volets. Il y a eu l’extension de l’école maternelle, composée de deux salles de classe et d’un dortoir, livrée en septembre 2016. Une école élémentaire entièrement rénovée également, comprenant neuf salles de classes et des locaux administratifs flambants neufs. Un restaurant scolaire donc, mais aussi une bibliothèque réservée à l’école élémentaire, en fonc- tion depuis moins d’une semaine. Une chaufferie bois en fonction depuis un an alimente de manière éco responsable près de 4 000 m2 de bâtiments scolaires, périscolaires et sportifs. Une extension supplémentaire de l’école maternelle sera livrée dès le mois de février (quatre classes construites) et aussi une extension de l’école élémentaire annexe dont les travaux débuteront en juillet prochain et qui comprendra, à terme, quatre nouvelles classes et une bibliothèque ainsi qu’une nouvelle chaufferie bois destinée à alimenter cet établissement et d’autres bâtiments publics attenants. Suivant l’exemple de la présidente du conseil départemental, Hermeline Malherbe, l’ensemble des élus présents ont pris la parole pour saluer la volonté sans faille dont a fait preuve la municipalité face à l’ampleur et aux difficultés qu’un projet de cette envergure génère.

Pour la maîtrise d’œuvre : les architectes François Roques et Arthur Peyne. Pour la maîtrise d’ouvrage : Nathalie Sicart, chargée d’opération. Une trentaine d’entreprises sollicitées, pour la plupart locales.
Au total, une centaine de personnes ont été mobilisés : artisans, ouvriers, chargés d’études et chefs d’entreprises.

Aspect financier

  • Coût global : 7 650 000 €
  • Subventions : 2 000 000 €, dont 1 200 000 € obtenues à ce jour et 800 000 € à venir. Les financeurs : l’Europe (Fonds européen de développement régional) ; l’État (Fonds de soutien à l’investissement local) ; Jacques Cresta en tant que député (réserve parlementaire) ; la Région ; le Département et la communauté urbaine Perpignan Méditerranée.