Théâtre : J’appelle mes frères

j'appelle-mes-frères

J’appelle mes frères

Théâtre contemporain

Durée : 1 h 15 (à partir de 12 ans) de Jonas Hassen Khemiri par la compagnie «Les entichés»

Mise en scène : Mélanie Charvy

Avec : Aurélien Pawloff (Amor), Yasmine Boujjat (Ahlem), Paul-Antoine Veillon (Shavi), Millie Duyé (Valéria-Tyra)

Tarif : 8€

Avoir 20 ans, aujourd’hui, en Europe

Une troupe parisienne de 8 jeunes passionnés et dynamiques, un collectif d’artistes généreux et débrouillards, déterminés à vous plonger dans leur réflexion et à éveiller votre curiosité et votre intérêt. Jonas Hassen Khemiri travaille principalement sur la place de l’étranger dans la société, sur la manière dont on l’accueille ou le soupçonne, sur tout ce qui peut fausser les rapports avant même que l’autre ait ouvert la bouche. Une voiture piégée a explosé, semant la panique dans la ville. Sans doute un acte terroriste ! Le personnage central, Amor, 20 ans, est un enfant de l’immigration. Une immigration qui s’est certes, imposée à lui mais qui devient progressivement une de ses caractéristiques personnelles. Ses doutes, ses frustrations, ses peurs sont celles de toute une génération. Les personnages du passé d’Amor viennent le hanter comme pour lui rappeler ses souffrances intérieures et lui donnent des conseils contradictoires. Mais qui sont-ils pour lui ? Quelle place occupent-ils dans sa vie ? Qui sont ces frères dont Amor ne cesse de nous parler ? Doit-il faire profil bas et se fondre dans la masse ? Ou au contraire se révéler au grand jour ? Quelle identité adopter quand tout le monde vous regarde d’un oeil suspicieux ?
Ce texte propose aux comédiens et metteur en scène un instrument théâtral, une boîte à jouer extraordinaire. Dans cette partition au rythme haletant, Jonas Hassen Khemiri nous plonge dans la schizophrénie des êtres et du monde actuel.